Archives pour l'étiquette général Haftar

LIBYE

Une coalition libyenne, composée de tous les acteurs  Islamistes, armée régulière et autres groupes armés de Libye, tous unis pour combattre et anéantir le génocidaire présumé Etat Islamique, sera, en cas de réussite, un préambule pour la crédibilité d’une libye en passe de recouvrer un temps soit peu, le chemin de la paix et le soulagement d’un peuple meurtri.

Une initiative qui, avec le concours des pays frontaliers tel que l’ Algérie, la Tunisie et l’ Egypte,  pour bloquer ses tentatives de sortie hors Libye contribuerait à la réussite de l’ opération.

Massine Tacir pour Yakaledire.com

LIBye La bataille de Syrte

Par Célian Macé

Offensive. L’assaut contre le bastion de l’Etat islamique est imminent. Mais le nouveau Premier ministre devra unifier les camps en présence s’il veut asseoir sa légitimité

.

La «Syrte inhospitalière»de l’Enéide est devenue le centre de toutes les attentions. Tenue depuis plus d’un an par les hommes de l’Etat islamique, la cité d’origine de Muammar al-Kadhafi est soudainement convoitée par tous les acteurs de la crise libyenne. Située au centre du pays, elle est au carrefour des zones d’influences. A l’Ouest, depuis plusieurs jours, des convois de troupes du remuant général Haftar s’en approchent. A l’Est, les brigades de Misrata, elles, campent à une centaine de kilomètres de la ville depuis déjà des mois. L’assaut semble imminent. Mais qui lancera la bataille ? Et qui y participera ? «Chaque groupe armé sait que celui qui prendra Syrte en retirera des dividendes politiques, commente Ali Bensaâd, chercheur résident à l’Ecole française de Rome (lire aussi page 14).Chasser l’Etat islamique, c’est un grand réservoir de crédibilité aux yeux de l’Occident et des Libyens eux-mêmes.»

S’il parvient à unifier les combattants des camps jusque-là opposés pour affronter les jihadistes, le nouveau Premier ministre libyen soutenu par la communauté internationale, Faïez el-Serraj, aura un puissant symbole à brandir pour asseoir son autorité encore très fragile. «Je doute fort qu’il y parvienne, prévient toutefois Virginie Collombier, directrice d’une unité de recherche sur la Libye au Centre Robert-Schuman. Chaque groupe veut montrer qu’il est capable d’agir seul.»

L’offensive peut ainsi être une «chance immense»pour la reconstruction de la Libye, comme un désastre si elle rallume la querelle entre l’Est et l’Ouest. Mardi, des affrontements ont justement éclaté près de la ville de Zillah, à 200 kilomètres au sud de Syrte, entre… l’armée du général Haftar et le camp de Misrata. Chaque groupe tient à jouer sa carte dans la future bataille : tour d’horizon des intérêts de chacun des protagonistes.

Célian Macé

Source :  http://www.liberation.fr/planete/2016/05/05/libye-la-bataille-de-syrte_1450757

Actualités sur le Maghreb, France et International – Commentaires, Chroniques, Citations, Religions, Vidéos.